Un fil à la patte



Un fil à la patte

Texte de Georges Feydeau

théâtre

Mise en scène : Gilles Chabrier

Collaboration artistique : Muriel Coadou & Nathalie Ortega

Scénographie : Benjamin Lebreton

Lumières : Yan Arnaud

Son : Emmanuel Sauldubois

Création Costumes : Mathilde Giraudeau et Adélie Antonin, assistée de Adèle Billot-Morel, Malaury Flamand, Rose Muel et Lisa Paris

Maquillage et coiffure : Pascal Jehan

Diffusion, Communication : Martine Desmaroux

Administration : Aurélie Maurier/ Le Bureau Ephémère

Production : collectif7

Visuel : Benjamin Lebreton

Comédiens :

Gilles Chabrier : Cheneviette

Muriel Coadou : Lucette Gauthier

Nathalie Ortega: Nini, la Baronne Madame Duverger

Eric Challier : Général Irrigua

Emilie Chertier : Marceline, Miss Betting

David Fernandez : Les valets

Thomas Germaine : Fernand de Bois-D’Enghien

François Herpeux : Bouzin

Cloé Lastère : Viviane

Stéphane Piveteau : Fontanet

Production Collectif7 2018-2019.
Estival de la Batie d’Urfé, Théâtre des Pénitents / Scène régionale de la Ville de Montbrison
Avec l’aide de La Ville de Saint-Etienne, du Conseil Départemental de la Loire, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes
Avec l’aide de La Buire à L’Horme
Avec la participation artistique de l’ENSATT et le soutien de L’École de la Comédie de Saint-Étienne / DIESE # Auvergne-Rhône-Alpes
Collectif7 est soutenue par la Ville de Saint-Etienne, le Département de la Loire, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Un fil à la patte

Texte de Georges Feydeau

théâtre

Fernand Bois d’Enghien, est l’amant de Lucette Gautier, chanteuse de café-concert et n’a pas le courage de lui annoncer qu’il va signer, l’après-midi même, son contrat de mariage avec Viviane Duverger, jolie jeune fille bien dotée. Le Général mexicain Irrigua courtise Lucette et quand il apprend qu’elle a un amant il veut le tuer. Bois-d’Enghien lui fait croire que c’est Bouzin, un auteur de chansons médiocres. La Baronne, future belle-mère de Bois-d’Enghien, demande à Lucette de venir chanter à la fête qui est donnée à l’occasion de la signature du contrat de mariage. Tout le monde s’y retrouve. Bois-d’Enghien fait tout pour éviter Lucette. Quand celle-ci comprend enfin la situation, elle menace de se suicider, puis par ruse elle fait se déshabiller son amant et se jette sur lui. Ils sont découverts…

« Un fil à la patte » nous plonge dans une histoire qui rebondit et qui, comme une balle folle, atteint de plus en plus de monde…
Déséquilibre et dérèglement prennent le pouvoir. Les personnages trompent, dissimulent, calomnient…pour combler leurs désirs ou s’extirper de situations gênantes. Le ver du mensonge s’immisce alors dans la pomme et commence à la dévorer.

Chacun inventant sa propre illusion jusqu’à ce que toutes les tromperies accumulées en couches et surcouches volent en éclats dans un grabuge qui dynamite l’ordinaire, donnant à voir le non-sens même de la vie. Et ce jeu de massacre, la vision de cette absurdité, de cette folie, cette fête à laquelle nous convie Feydeau, loin de nous angoisser, devra nous égayer, nous permettre d’atteindre un véritable orgasme théâtral. Tel sera le but de notre travail.

Un fil à la patte

Texte de Georges Feydeau

théâtre

Création début novembre 2019 à la Comédie de Saint-Etienne (42) dates à venir

du 12 au 13 novembre 2019 au théâtre des Pénitents à Montbrison (42)
du 27 au 29 OU du 28 au 30 novembre 2019 au théâtre de La Renaissance à Oullins (69)
le 3 décembre 2019 à l’Auditorium de Seynod-Annecy (74)
le 10 décembre 2019 au théâtre de Roanne (42)
le 12 décembre 2019 au théâtre de La Buire à l’Horme (42)