Cassandre on the road

Cassandre on the road
Texte de Lina Prosa / Editions Les Solitaires Intempestifs

Mise en scène : Gilles Chabrier
Assistante à la mise en scène : Nathalie Ortega
Traduction : Jean-Paul Manganaro
Avec : Muriel Coadou
Scénographie : Bertrand Saugier
Costumes : Cathy Ray
Lumières : Yan Arnaud
Composition musicale et jeu : Bob Lipman

Production : Collectif7
Collectif7 est soutenue par la Ville de Saint-Etienne, le Conseil général de la Loire et la Région Rhône Alpes sur ce projet.
Production Collectif7 2014-2015.

Cassandre est une ouvrière grecque émigrée aux Etats Unis. Elle est renvoyée par Coca-Cola parce qu’elle en a prédit la faillite économique. Cassandre, c’est aussi la princesse Troyenne, fille d’Hécube et de Priam. En elle(s), se fondent les scénarios de la guerre de Troie et la violente réalité du monde d’aujourd’hui. Allers et retours dans le temps, l’Histoire se répète. Cassandre, autant femme que prophétesse, arrive au bout extrême de ses prophéties : la vision finale d’un « monde-frigo ». C’est une voix qui s’élève depuis la nuit des temps, c’est le cri de la prophétesse, de celle qui annonce l’inéluctable mais qui n’est jamais crue.

« Je parle.
Je me donne moi-même en temps d’économie.
Tel quel identique à une associée minoritaire d’une usine-monde.
Je me débrouille comme un prêtre qui n’a pas de fidèles. »

Le mythe de Cassandre prend un virage

Écrite en 2003 par une auteur et femme de théâtre sicilienne, Lina Prosa, la pièce « Cassandre on the road » propose une réinterprétation moderne de la figure mythique de Cassandre.
L’interprétation de Muriel Coadou est remarquable
Ainsi, la Cassandre d’aujourd’hui est émigrée aux États-Unis, où elle vit et travaille comme ouvrière en Californie. Elle vient de se faire renvoyer par Coca Cola parce qu’elle en a prédit la chute…
Gilles Chabrier, metteur en scène du Collectif stéphanois 7, signe la première version française de ce texte, qui éclaire passé et avenir d’une lumière crue.
La qualité de l’interprétation du personnage de Cassandre par Muriel Coadou doit être soulignée.
Le Progrès Lyon et Région / 27 janvier 2016

La dernière création de la compagnie stéphanoise Collectif7 s’articule autour d’un texte italien contemporain, « Cassandre on the road », une pièce engagée.
Une parole de femme dans un monde presqu’éternellement masculin ; « Cassandre on the road » réinterprète le mythe grec. Ce texte de 2003 écrit par une auteur et femme de théâtre sicilienne, Lina Prosa, n’a jamais été joué en France. Le Collectif7 le crée au Verso ce mois-ci avant d’aller le jouer à l’Élysée de Lyon. Cassandre, figure mythologique grecque, aujourd’hui émigrée aux États-Unis, vit et travaille comme ouvrière en Californie. Elle se raconte depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Elle vient de se faire renvoyer par Coca-Cola parce qu’elle en a prédit la chute… « Nous avons découvert ce texte il y a un an et ça a été un véritable coup de cœur », raconte l’interprète Muriel Coadou et le metteur en scène Gilles Chabrier, « C’est le cri de la prophétesse, de celle qui dit, qui prévient le malheur mais qui n’est jamais crue. C’est aussi notre histoire actuelle, une femme qui s’identifie aux douleurs du monde, sans pour autant les vivre elle-même, qui dit sa souffrance… pour qu’un jour, peut-être, on entende et qu’on stoppe l’engrenage infernal. »
[…] Sur scène, Muriel Coadou incarne à la perfection cette Cassandre sans âge et pourtant trois fois millénaire, prisonnière d’une cage ouverte, accompagnée par des figures masculines familières musicalement interprétées par le multi-instrumentiste Bob Lipman.
Le Petit Bulletin par Florence Barnola / N°43 / Janv. 2016

Cassandre on the road 1 cassandreontheroad-02c7 Cassandre on the road 3 Cassandre on the road 4